Samy Chenuelle livre ses impressions.

« Je suis arrivé à Madagascar le 8 septembre dernier, mais j’ai commencé ma mission fin septembre. Cet intermède m’a permis d’appréhender le malagasy assez rapidement. La mission d’animateur/répétiteur, pour laquelle je suis parti, est en fait plus complète : enseignant le français le matin dans l’école Akanisoa, … »

Lire la suite sur Défap : service missionnaire de trois Églises protestantes de France.