Akanisoa, littéralement « Heureux foyer », porte bien son nom.
Cet orphelinat a été créé, au début des années 70, par les missionnaires norvégiens de l’Eglise luthérienne avec la collaboration de quelques paroissiens locaux.

A sa création, il était destiné à accueillir les orphelins de père et mère. La situation économique et la misère générant de plus en plus de situations dramatiques, les conditions d’accueil ont été modifiées pour recevoir les enfants des familles les plus défavorisées et qui, sans cette structure, étaient voués ou à la mort ou à la rue.

SOS Madagascar a débuté son aide à cet orphelinat en 1995.
Pourquoi celui-ci et pas un autre ?

Le choix était en effet difficile ; nous étions sollicités de toute part. Les enfants étaient l’objet de trafic, avaient une espérance de vie inférieure à deux ans en moyenne du fait des maladies et de la malnutrition. Cet orphelinat présentait les garanties de moralité et de transparence et c’est donc en toute confiance que nous nous sommes engagés à lui apporter notre soutien. Par ailleurs, dans le cadre général de nos actions, nous devons assurer à nos membres et donateurs que les fonds arrivent à leurs bénéficiaires, c’est-à-dire les enfants.

Dès 1995, nous avons apporté une aide financière mensuelle. Par la suite, notre aide s’est concrétisée en la réalisation de projets, tels que la construction d’un dortoir, l’aménagement d’un réfectoire, l’installation d’un puits et tout dernièrement l’achèvement d’un atelier de formation professionnelle. Depuis février 2004, nous avons pris en charge l’achat de lait pour les enfants.

A travers ces différentes formes d’aide, SOS Madagascar reste fidèle à ses principes fondamentaux : soutenir et ne pas assister. En effet, on ne peut sortir du cercle infernal de la pauvreté que si l’on a confiance en soi : ceci passe notamment par la formation à un métier, un équilibre moral et physique. Nous aidons les vingt-six jeunes enfants d’Akanisoa à être en bonne santé, à vivre dans un environnement sain et à suivre une formation scolaire et professionnelle qui leur garantira un meilleur avenir. La dignité est un point de départ indispensable pour le développement personnel d’un individu mais aussi pour celui d’un pays.

Les quelques images dans la galerie photos témoignent de la réussite de nos engagements.

Nous comptons sur vous pour continuer dans ce sens.

Localisation à Antsirabe