Ce lac se trouve derrière le village d’Anivorano du côté d’Ambilobe au sud d’Antsiranana (Diégo-Suarez).

Seules les femmes et les enfants ont le droit d’aller y pêcher : ils ne courent aucun danger.

On raconte qu’un voyageur qui mourait de soif demanda de l’eau aux gens du village.

Ils refusèrent : « impossible à Mada ». Une femme et son enfant lui donna néanmoins de l’eau. Le voyageur lui ordonna de quitter le village, ce qu’elle fit.

Peu après, le village fut englouti par les eaux et les habitants changés en crocodile.

Si vous allez au lac, avec un peu de chance, vous apercevrez un crocodile avec un bracelet à une patte. C’est le chef du village ;

Crocodile du lac sacré d'Antanavo

Il faut taper des mains en cadence pour faire monter les crocos en surface et sur les berges. Ils sont impressionnants !