Famine dans le Sud de Madagascar – Un geste

Au fait de la famine sévissant dans le Sud de Madagascar, une paroisse luthérienne allemande, jumelée avec celle de Pontault-Combault (77), a envoyé des fonds à SOS Madagascar à charge pour l’association de bien les utiliser. La problématique, habituelle dans ce genre d’opération, a été de s’assurer que les personnes qui recevraient l’argent, à Madagascar, soient fiables. C’est ainsi que notre Vice Présidente, Justine, a pris contact avec la fédération luthérienne de Madagascar, et plus précisément avec celle qui est implantée au sud, là où sévit la famine.

La question leur a été posée de savoir s’ils avaient des projets pour soulager cette famine et quelle pourrait être l’utilisation des sommes si on faisait un don (sans indiquer le montant du don).

Les personnes contactées ont transmis un projet avec une répartition potentielle de la somme :

  • une partie permettrait d’acheter de la nourriture car il y a vraiment urgence. La situation est dramatique.
  • et l’autre partie serait affectée à l’achat de graines pour réaliser des cultures potagères sachant que l’église luthérienne dispose, à côté de son bâtiment, d’un terrain qui pourrait être mis à disposition des habitants du village et des alentours (opération non limitée aux paroissiens).

Sur la base de ce projet, SOS a donc envoyé 2/3 de la somme reçue en exigeant un suivi. Le Bureau de l’association a eu des retours (factures et compte-rendus) pour cette opération.

Il reste actuellement 1/3 de la somme octroyée par la paroisse allemande. Cette somme sera – selon les besoins – allouée en 2022 aux mêmes destinataires, pour l’achat de semences et petit bétail/poules pour participer à l’autosuffisance de ces malgaches qui n’ont plus rien.

Publié le
Catégorisé comme Actus, Puits

Projet pour un puits

L’association a été sollicitée pour participer financièrement à la création de nouveaux puits dans les districts de Tolognaro et de Beloha (région Androy). Cette sollicitation émane de l’association FITEA dont un des membres nous connaissait suite à la construction d’un premier puits dans le Sud de Madagascar en 2008.

Ce nouveau projet concerne 3 villages et 1.899 habitants.

Il s’agit de construire un puits communautaire pour l’accès à l’eau potable, et de créer des emplois stables au bénéfice des femmes vulnérables de ces 3 villages par la mise en place de cultures maraîchères.

Ce projet est évalué à 18.583€.

Bien que ce projet ait présenté un intérêt certain pour les bénéficiaires concernés, et s’appuie sur une expérience précédente de l’association, SOS MADAGASCAR n’a pas été en mesure d’y répondre dans l’immédiat compte tenu de ses engagements dans la mise en œuvre de deux autres projets dans le domaine de l’éducation et de l’accompagnement vers la formation et l’emploi de personnes en situation de handicap.

Publié le
Catégorisé comme Actus, Puits

3 Puits

CONSTATS 2007

  • Le Sud de Madagascar connaît depuis près de deux ans une famine sans précédent.
  • Des enquêtes réalisées dans cette partie de l’île font état de 14.000 enfants en situation de malnutrition qui est la principale cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans.
  • Les populations du sud sont triplement pénalisées ; Elles souffrent de l’absence de de réseau d’alimentation en eau, de la sécheresse et de la pauvreté
  • L’eau impure consommée provoque des maladies telles que dysenteries, typhoïde, hépatites souvent mortelles.

LES SOLUTIONS – 2008

ANTSIRA-ANTANIMORA

  • Situation : latitude – 24,86667 ; longitude 45,6667 (+/- 100 km de Tuléar)
  • Recherche de nappe aquifère difficile : il faut descendre à plus de 50 m.
  • Réalisation d’un point d’eau accessible aux habitants et aux bestiaux.
  • Puits déjà opérationnel.

ANAVIAVY-AMBALASOA

  • District de Betroka dans la région d’Ihosy
  • Nappe phréatique à 15 m
  • Puits destiné plus particulièrement à l’alimentation en eau potable du centre de santé, de la maternité et de l’école
  • Inauguration le 09 décembre 2008

A noter qu’au total 3 puits ont pu être mis en service mais qu’un projet de fours solaires en 2009 a du être abandonné faute de financement.

Publié le
Catégorisé comme Puits