INVITATION à NAMAHORA le 26 février 2022

Communiqué de Soeur Adeline :

C’est avec une immense de joie que nous nous vous invitons à participer à la fête de l’école spécialisée.

Merci de votre participation et de votre pensée.

Publié le
Catégorisé comme Namahora

Élevage ou culture ?
Leur cœur balance

À l’occasion de leur déplacement sur Madagascar, deux adhérents, Yvonne et Sylvain, ont proposé de se rendre sur un des sites soutenu par l’association.

Cette démarche « bénévole » permet à l’association de renforcer ses liens avec les partenaires locaux et de prendre en compte encore plus précisément les réalités du terrain. C’est ainsi qu’Yvonne et Sylvain se sont rendus du 7 au 11 décembre à Morondava, au foyer de Namahora.
La visite sur site est d’autant plus importante cette année que l’association SOS Madagascar a permis, grâce à l’appui de 2 partenaires (Praosim et Fondation Agir Sa vie), de créer un centre de formation professionnelle aux métiers de l’élevage et des cultures potagères, à destination des personnes handicapées mentales.

C’est ainsi qu’Yvonne et Sylvain ont pu, non seulement rencontrer les représentants du foyer de Namahora pour appréhender de manière concrète l’état d’avancement du projet, mais également nous faire part des points d’améliorations nécessaires au bon déroulement de ce projet.

Publié le
Catégorisé comme Namahora

L’année 2020-NAMAHORA

L’association a porté son attention sur 3 projets :

Mission de service civique pour 2 jeunes volontaires. L’association a réalisé le suivi de la mission de service civique conformément aux objectifs définis avec la Guilde du Raid. Il est également rappelé qu’un des buts des missions de service est d’apporter une aide pour l’élaboration d’un projet d’avenir pour chaque jeune concerné. Ce dernier se base sur la rédaction de 3 bilans nominatifs pour chaque bénéficiaire. C’est ainsi qu’Agnès Bizieux et Annaelle Morinet ont pu s’orienter vers une formation universitaire type Master2 en vue d’un objectif tourné vers l’accompagnement des personnes vulnérables.

Enfin, l’Association n’a pas ménagé ses efforts afin d’assurer le rapatriement anticipé (COVID) des 2 bénéficiaires en France. A cette occasion, un grand merci à Hajalala et sa famille qui nous ont apporté un soutien sans faille.

Le projet de rééducation fonctionnelle. Ce projet a pour but de rééquiper la rééducation fonctionnelle en matériel adapté aux besoins des personnes handicapées physiques. L’évaluation des besoins a fait l’objet d’une étude par les 2 jeunes du service civique en collaboration avec Soeur Charline, responsable de ce secteur.

Nous avons rencontré le Président de la BIP en mai 2020. Il s’agit d’une association qui recueille du matériel médical et de rééducation de l’APHP et qui le réforme au profit des pays en voie de développement. Au vu des premiers éléments budgétaires et d’acheminement du matériel, il s’est avéré que ce projet doit être retravaillé et faire l’objet d’un financement plus conséquent, et qui doit répondre aux objectifs de développement durable dans le domaine de la santé.

EUROCLEAR nous a accordé une subvention de 4.500 euros dont 1.287 euros ont été attribués à l’achat de cuir nécessaire à la fabrication des chaussures orthopédiques. Nos partenaires d’EUROCLEAR ont été informés que nous poursuivons notre démarche pour ce dossier.

Le projet d’élevage porcins et de culture potagère pour les personnes handicapées mentales.

L’Assemblée Générale du 1er février 2020 avait autorisé la recherche de financements spécifiques.

Ce dossier a été présenté à FACT Madagascar dans le cadre d’un dispositif PRAOSIM (Programme d’Appui aux projets des Organisations de Solidarité Internationales issues de l’Immigration). Après avoir été déclaré éligible en juin pour le dépôt d’un dossier, la présidente et le trésorier ont travaillé avec le chargé d’appui de FACT Madagascar sur ce dossier. Ce dernier a été finalisé le 30 juillet. Nous avons été retenus en décembre 2020. Ce projet permettra de créer un Centre d’enseignement technique et de réinsertion socio-professionnelle pour les personnes handicapées en situation de handicap mental.

Plus globalement

Une nouvelle directrice a été nommée. Il s’agit de Soeur Lydia.

Institution spécialisée :

– Accompagnement de 29 jeunes et adultes en situation de handicap mental.

– Objectifs :

  • Acquisition scolaire de base pour enfants de 6 à 14 ans (écriture, lecture, repère dans le temps, apprentissage autonomie, jeux éducatifs).
  • Apprentissage professionnel pour jeunes de 15 à 24 ans (autonomie vie quotidienne, vie en collectivité, gestion budget…).
  • Ateliers professionnels pour adultes de 25 à 48 ans (pâtisserie, cuisine, activités manuelles, élevage de poules et culture potagère).

Atelier de rééducation fonctionnelle :

Les caractéristiques principales sont les suivantes :

– Les activités concernent 2 sites, Morondava et Mahabo à 45 kms du Centre de Namahora.

– Les types de handicap sont notamment les suivants :

  • IMC : 13 enfants
  • Retard de développement moteur : 16 enfants
  • Paraplégies : 4 adultes
  • AVC : 12 adultes
  • Poliomyélite : 14 adultes

– Les points d’amélioration concernent notamment l’adaptation du matériel aux besoins recensés et l’amélioration des conditions de prise en charge des bénéficiaires.

Atelier cordonnerie :

Le responsable de cet atelier a effectué les travaux suivants :

– Confection de 25 paires de chaussures orthopédiques,

– 12 attelles,

– 21 genouillères,

– 16 ambrasses,

– Réparation de 16 paires de chaussures orthopédiques, 8 attelles, 16 genouillères, 5 cannes, 11 ambrasses,

Atelier informatique :

Le niveau d’activité a été faible eu égard à la crise sanitaire, des difficultés techniques et du coût financier de la connexion internet. Ce point pourrait constituer un frein concernant le niveau d’activité de cet atelier.

Secteur hébergement personnes âgées :

9 personnes âgées isolées bénéficient d’un hébergement et d’une assistance sur le plan de la santé. Elles participent également à la vie collective de la Communauté via la culture potagère.

Publié le
Catégorisé comme Actus, Namahora

L’année 2019

L’association a porté toute son attention sur la mise en œuvre de 2 projets :

  • Projet de chantier solidaire avec les jeunes d’Aubervilliers (Association Atout Cadres).

L’association, en lien avec la Congrégation des Sœurs Jeanne Delanoue de Morondava, a permis de déterminer la nature des travaux à réaliser dans le respect des budgets accordés et définir les conditions d’accueil de 9 jeunes concernés sur le site.

  • Mission du dossier de service civique pour 2 jeunes volontaires.

Dans un premier temps l’association a recherché un organisme agréé par l’agence du service civique. Notre dossier et notre projet ont été acceptés par La Guilde du Raid qui a apporté son aide dans le montage du projet par l’Agence du Service Civique. Un dossier précis présentant l’association, la mission, les objectifs, a été déposé et accepté. Le recrutement de 2 jeunes volontaires, leur préparation (formation, rencontre avec des adhérents, visites écoles) ont été menés par la Présidente et le Trésorier. Leur départ effectif pour une mission de 6 mois s’est déroulé le 15 novembre 2019 et leur mission aurait du s’achever le 11 mai 2020 (retour anticipé en avril en raison du COVID).

Plus globalement

Accompagnement de 23 personnes en situation de handicap mental

(10 filles et 13 garçons âgés de 8 à 45 ans):

  • Contexte : équipe éducative en sous-effectif, difficulté de la mise en place d’un cadre scolaire et d’apprentissage.
  • Réalisations des 2 jeunes volontaires en partenariat avec Sœur Adeline :
    • Evaluation individuelle des besoins de chaque bénéficiaire.
    • Rédaction projets de vie des élèves.
    • Réaménagement des classes et emplois du temps.
    • Mise en place d’animations de groupe avec temps d’enseignement personnalisés.
    • Création d’outils pédagogiques adaptés.
  • Mise en place d’ateliers pré-professionnels par Sœur Adeline et recherche d’autofinancement (activités maraîchères, élevage poules, cuisine, couture, …).

La pérennité de ces activités peut être remise en cause compte tenu de la difficulté à assurer le financement des salaires des encadrants.

Aide exceptionnelle pour la prise en charge des frais de nourriture des deux jeunes volontaires :

Compte tenu des difficultés financières rencontrées par le Centre de Namahora, une somme de 450€ sera versée directement aux deux jeunes volontaires afin d’assurer le financement des frais de nourriture pendant la fin de leur mission. Ces frais seront pris en charge par certains adhérents sous forme de dons à SOS MADAGASCAR.

Atelier informatique :

  • A l’occasion de la rédaction du rapport pour l’AG du 1er février 2020, Saedson nous informe que l’atelier informatique a été agréé en 2018 en tant qu’établissement d’enseignement technique et de formation professionnelle.
  • 50 usagers pour l’atelier informatique : activités de formation professionnelle pour les personnes extérieures au Centre et activités multimédia pour les personnes en situation de handicap prises en charge par le Centre.

Atelier de rééducation fonctionnelle:

  • Activités de rééducation réalisées 3 fois/semaine à Namahora et 1 fois/semaine à Mahabo.
  • 30 enfants pris en charge de 1 à 10 ans avec retard de développement psychomoteur ou IMC (Infirmité Motrice Cérébral).
  • Prise en charge d’enfants et adultes de pathologies diverses (hémiplégie, paraplégie, lombalgie, pieds bot, bec de lièvre).

Atelier de réparation et de confection de chaussures, attelles, genouillères, prothèses :

L’achat de cuir représente une charge conséquente pour le centre.

Faits marquants 2019

  • Chantier solidaire en août 2019. Les réalisations :
    • Rénovation des peintures.
    • Rénovation du portail et des clôtures.
    • Mise en sécurité de l’atelier informatique (comblement de l’ancienne piscine thérapeutique).
  • Mise en place d’animations et outils pédagogiques via la mission du service civique. Cette mission se déroule sur 6 mois depuis le 15 novembre 2019 à Madagascar.
Publié le
Catégorisé comme Namahora

Le blog de Mesdames Ani et Ana

Depuis la mi-novembre, Agnès et Anaëlle sont en service civique au foyer des handicapés de Morondava pour SOS Madagascar.

Retrouvez leurs aventures sur leur blog Madatrip.

Publié le
Catégorisé comme Namahora